Weekend de soutien à la Gauche bretonne à Quimper

LesIMG_4354 militantes et militants de l’UDB Jeunes ont passé ce weekend à Quimper pour se mobiliser aux côtés du collectif Gauche bretonne et de la section locale de l’UDB.

Après une matinée passée à distribuer un tract pour informer les habitants de Quimper des propositions du collectif concernant la jeunesse, une partie des Lire la suite

Eclairage nocturne : de vraies nuits en ville !

les-vitrines-de-boutiques-eclairees-la-nuit-c-est-bientot_1053366_460x306Depuis cette nuit, il est interdit d’éclairer les vitrines et les bureaux la nuit (entre 1h et 7h du matin). Une économie d’énergie évaluée par le Ministère du Développement durable à l’équivalent de la consommation annuelle en électricité de 750000 ménages soit environ 200 millions d’euros et 250 000 tonnes de CO2 en moins chaque Lire la suite

Discours de Julien Le Bot, responsable des Jeunes de l’UDB à l’occasion d’un événement anti-nucléaire organisé par l’UDBy à Quimper le 16 avril 2011.

julienA l’heure où je vous parle, la catastrophe de Fukushima a été classée au niveau 7 du classement INES, elle est donc considérée comme l’équivalent de la catastrophe de Tchernobyl. Plus de 48000 foyers sont concernés par cette catastrophe. Le séisme n’a toutefois que faiblement entamé les bénéfices réalisés par TEPco au cour des années précédentes sur le dos de la sécurité des travailleurs et des populations. Suite à cet événement, les Japonais ont commencé à Lire la suite

Tchernobyl-day: rassemblement à Quimper pour la sortie du nucléaire !

nukleel-n-em-bo-ketDans le cadre de leur week-end militant, les Jeunes de l’UDB appuyés par la section UDB de Quimper appellent au rassemblement samedi 16 avril devant la Préfecture, place de la résistance à Quimper de 15h00 à 16h30.

25 ans après la catastrophe de Tchernobyl et 1 mois après celle de Fukushima au Japon, l’UDB réaffirme son opposition au nucléaire civile et militaire qui n’a Lire la suite

Garde à vue pour le porte parole du Réseau Sortir du nucléaire

Les Jeunes de l’Union démocratique bretonne demandent la libération de Stéphane Lhomme, Porte-parole du réseau Sortir du nucléaire :

Demandez la libération de Stéphane Lhomme en appelant la DST au 01 77 92 37 16 ou 01 49 27 49 27 ou 01 40 07 60 60. N’hésitez pas à Lire la suite