La politique de la chaise vide contre les langues de Bretagne (et pas seulement…)

En breton plus bas

Au début de l’année, le député du Morbihan Paul Molac a déposé à l’Assemblée nationale une proposition de loi visant à assurer la survie et la reconnaissance des langues minorisées, parmi lesquelles le breton et le gallo.IMG_20160416_145355.jpg

Lire la suite

Renan Mollo, dilennad yaouank e Rianteg – Renan Mollo, jeune élu à Riantec

E galleg izeloc’h – en français plus bas

 

renan molloRenan Mollo eo ma anv. E Plañvour on ganet e miz Genver 1991. E Rianteg emaon o chom hiziv, e bro An Oriant. Un nebeud sizhunvezhioù zo on bet dilennet kuzulierkêr eno.  Lire la suite

Le point sur la mobilisation pour le breton à la fac de Nantes

logo-collectifL’UDB Jeunes avait annoncé sur ce blog la création du collectif  « Du breton à la fac« , puis sa structuration en association. Le but des étudiants et de leurs soutiens est d’obtenir le retour des cours de breton à l’Université de Nantes. Depuis ces réunions préparatoires, le collectif a testé différents modes d’actions pour faire avancer son projet. Lire la suite

Weekend de l’UDB Jeunes dans le pays de Lorient

1531530_10202729497893030_813196288_n

En Septembre 2013, l’UDB Jeunes avait inauguré une plaque funéraire à la mémoire de la promesse de François Hollande de faire ratifier la Charte des langues minoritaires, lors du weekend Jeunes de Quimper. Depuis, mouvement des Bonnets rouges aidant, la promesse présidentielle est ressortie des oubliettes du gouvernement et l’Assemblée Nationale a même voté pour la ratification. L’ambiance était nettement plus joyeuse samedi dernier à Lanester, où l’UDB Jeunes, accompagnée de colistiers de Jean-Jacques Valy et de militants culturels, a Lire la suite

Collectif pour le breton à la fac de Nantes: les premiers pas

interview du collectifNous annoncions dans notre dernier article la création du collectif « du breton à la fac de Nantes », dont la première réunion avait accueilli un public nombreux et varié. Depuis, les membres du collectif n’ont pas chômé et ont notamment donné une interview dans Lire la suite

Succès de la réunion de lancement du collectif « du breton à la fac de Nantes »

LogoLe collectif pour l’enseignement du breton à l’Université de Nantes a tenu sa première réunion hier soir. Avec une trentaine de participants, de tous âges, étudiants ou non, dont de nombreux responsables associatifs ou politiques, le collectif peut déjà compter sur des soutiens solides. Restait à se mettre d’accord sur une revendication précise et sur les modes Lire la suite

Koulmig – Université de Nantes : pour le retour des cours de breton

Koulmig 25En janvier 2005, le Peuple breton publiait dans ses colonnes le témoignage de Roland Mogn, professeur de breton dans le pays nantais au sujet de la disparition du breton à l’université de Nantes. Avec l’ambition de relancer cette lutte, sur les pas de l’association Skrabelaou qui mena ce combat en 1996, l’UDB Jeunes via ce Koulmig vous propose un retour sur le sujet.

 

CLIQUEZ SU L’IMAGE CI-CONTRE POUR LIRE LE DOCUMENT

30 milliard evit « Paris bras » !

ImageN’eo ket bet votet c’hoazh lezenn an digreizennañ met un dra ‘zo sur koulskoude: lakaet eo bet « Pariz bras » en e roud. Hiriv eo bet kinniget lodenn ar raktres anvet « Grand Paris express ». Tost 30 miliard a zo postet dija evit sevel 72 ti-gar ha 200 kilometrad a hent-houarn. Kroget ‘vo an Lire la suite

Manifestations pour une télévision bretonne

tv

L’UDB Jeunes à Brest

Ce samedi trois rassemblements à l’initiative de Aï’ta, 44=BREIZH, Bretagne Réunie et Kevre Breizh ont eu lieu à Brest, Rennes et Nantes, pour réclamer la création d’ « une vraie télé publique régionale bilingue en Bretagne ». Environ 700 personnes (350 personnes étaient présentes à Brest, 200 à Rennes et 100 à Nantes) ont participé à cet événement. Le fait que des citoyens se mobilisent pour demander  la création et la diffusion d’informations directement crées et diffusées sur leur territoire n’est pas anodin et montre la particularité de la Bretagne. Il faut dire que Lire la suite

Un avenir pour nos langues !

br2Labour ‘zo evit  ar re yaouank an UDB ! E keñver an digreizennadur gwir dreist-holl. Sed amañ ur pennad skrivet gant Maxime Touze, ezel ar re yaouank. An traoù-se ‘zo bet lavaret meur a wech dija met dalc’homp soñj abalamour n’eo ket echu !

Inutile de rappeler que l’avenir des langues de Bretagne et d’une grande partie des langues en France est en grand danger d’extinction. Il semblerait que seule la classe politique jacobine y soit totalement Lire la suite