L’UDB

logo_udb_2012_blanc

L’Union démocratique bretonne (UDB)  est un parti de gauche autonomiste et écologiste.
Crée en 1964, l’UDB revendique un statut d’autonomie pour une Bretagne réunifiée (comprenant la Loire-Atlantique). L’autonomisme, souvent confondu à tort avec indépendantisme, est la possibilité pour une région de disposer de moyens décisionnels pour agir au plus près des réalités locales tout en laissant certaines compétences à l’État.

L’autonomie permet plus d’efficience dans l’application des politiques publiques et rapproche les citoyens des centres de décisions pour plus de démocratie.

L’autonomie régionale est une réalité dans la plupart des régions européennes (Pays de Galles, Catalogne, Landers allemands etc…) Très centralisée, la France fait office d’exception en concentrant la majorité des pouvoirs dans la région Parisienne faisant des régions sa « province ». L’UDB entend donner à la Bretagne un statut particulier dans la république française pour permettre de contrebalancer cette centralisation et donner la possibilité au peuple de vivre, travailler et décider en Bretagne.

L’UDB lie ce combat à un engagement à gauche et revendique une économie au service de l’humain et non l’inverse et condamne donc le capitalisme financier et libéral qui étouffe et exploite les peuples. Très présents dans les luttes sociales en Bretagne, les militants de l’UDB agissent pour la défense du service public et  un modèle économique solidaire agissant pour réduire les inégalités par la redistribution des richesses et le soutien aux entreprises créant des emplois non délocalisables. Progressiste, l’UDB est favorable aux avancées sociétales telles que le mariage et l’adoption des couples homosexuels ou encore la dépénalisation du cannabis. Depuis sa création l’UDB a toujours lutté contre les discriminations, le racisme et la xénophobie et promeut une Bretagne ouverte sur le monde.

Fortement impliquée dans la défense de l’environnement, l’UDB est un parti écologiste s’opposant à l’énergie nucléaire, aux OGM et défendant la transition énergétique vers des moyens de production durables et propres.L’UDB défend et revendique une Bretagne réunifiée comprenant la Loire-Atlantique, séparée administrativement et sans consultation des populations depuis 1941. Attachée à la diversité culturelle et linguistique, l’UDB défend la promotion des langues de Bretagne (breton et gallo) classées en comme langues en danger par l’UNESCO.

L’UDB est représentée au niveau européen par le biais de l’Alliance Libre Européenne, une alliance de partis autonomistes et indépendantistes européens et au niveau national en étant membre de Régions et Peuples Solidaires, un regroupement de partis autonomistes français. L’UDB est présente dans les institutions politiques avec quatre conseillers régionaux (Région Bretagne) et une centaine de conseillers municipaux et élus dans les villes de Bretagne. Depuis 2012, l’UDB a un député apparenté, Paul Molac, élu sur la circonscription de Ploermel (Morbihan).

Présente en Bretagne, l’UDB est donc un parti breton ouvert à toutes les personnes, qu’elles qu’elles soient, d’où qu’elles viennent et qui se retrouvent dans sa charte.

Sans titre
Histoire UDB

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s