Lycéens de Mantes-la-Jolie : le fameux « en même temps » macronien ?

Comme beaucoup de personnes, nous avons été choqué par les images des lycéen·ne·s de Mantes-la-Jolie, humilié·e·s par la police, dans une posture tout à fait inappropriée qui rappelle plutôt des images soit d’une autre époque soit d’une autre zone géographique actuelle où la guerre fait rage.

received_261085471233409.jpeg

Un peu partout en France, des lycéens et des lycéennes, ainsi que des gilets jaunes parfois, reprennent la posture humiliante pour protester contre le gouvernement. Tout un symbole.

Depuis deux semaines, les forces de l’ordre et le gouvernement lancent de multiples appels au calme, par craintes d’affrontements violents voire même de morts selon eux. Et dans le même temps une partie des forces de l’ordre met de l’huile sur le feu en réprimant de manière humiliante le mouvement lycéen qui manifeste contre les réformes de Jean-Michel Blanquer. Ce n’est pas que les images de Mantes-la-Jolie. Un peu partout des images affluent de la répression des manifestations étudiantes et lycéennes où la seule réponse du gouvernement est l’envoie de forces de l’ordre qui ne restreignent pas leur force, souvent face à des manifestants pacifistes. Nous ne remettons pas en cause le fait qu’il y ait des débordements, et ceux qui les commettent doivent être jugés. Mais il en est de la responsabilité de l’État qui n’a pas l’air de donner de directives auprès de ses forces de l’ordre pour éviter les bavures et les débordements. Nous nous inquiétons fortement de la réponse systématique de l’envoie de forces de l’ordre pour mater toutes les formes de révoltes sociales, le plus souvent pacifiques. C’est sans doute le en même temps macronien, qui appelle au dialogue pour éviter les tensions mais qui n’écoute personne et maintient son cap. Il est grand temps que le gouvernement ouvre les yeux et respecte un peu plus les citoyen·ne·s de ce pays, ce n’est pas parce qu’ils ne pensent pas comme lui qu’il faut les réduire au silence. Cela ne fera qu’accroître les tensions et les débordements.

Copies d’examen en breton : l’Etat s’enfonce dans la discrimination

36702458_10216135705255690_43463454127816704_n.jpg

Crédit photo : Milio Latimier

Le couperet de l’Éducation nationale vient de tomber encore une fois sur les langues dites « régionales ». Les copies des quinze lycéens ayant décidés de passer leur épreuve de mathématiques en breton ne seront clairement pas corrigées de manière équitable malgré une pétition ayant recueilli près de 15 000 signatures. La consigne était claire : corriger ce qui relève du langage mathématique et du français. Alors qu’il existe pourtant des correcteurs brittophones habilités pour les mathématiques. Tout cela rappelle ainsi une époque que l’on croyait dépassée.

Lire la suite

Le retour de Bécassine

A l’approche de la sortie du film « Bécassine » de Bruno Podalydès le 20 juin prochain et à l’appel au boycott lancé par le collectif « Dispac’h », l’UDB jeunes souhaitait réagir à son tour. Bien que le personnage de Bécassine soit passé dans la culture populaire infantile sans que la plupart des gens n’y voit rien à y redire, son origine et ses attributs sont autant de symboles d’une époque d’exploitation, de mépris, voire de racisme, que beaucoup pensent révolue.

TOURNAGE BECASSINE

Isabele Candelier, Emeline Bayart dans le rôle de Bécassine et Denis Podalydès. Tournnage du film « Bécassine » de Bruno Podalydès au chateau de Villiers-Le-Bâcle le 24/08/2017 Photo Jean-Christophe Marmara / Le Figaro

Lire la suite

Pensons l’agriculture de demain en Europe !

Du 8 au 10 juin, pour la première fois, l’UDB Jeunes reçoit les délégations des jeunesses de l’Alliance Libre européenne à Ploemeur. Écossais, Catalans, Bavarois et autres participeront au week-end de réflexions autour de la thématique “agriculture”. À un an des élections européennes, il est plus qu’important de s’interroger sur le chemin que les Européens doivent prendre face aux défis alimentaire et agricole.

Capture affiche ALEj

Lire la suite

Retour du service national : une décision verticale et paternaliste

running soldiers carrying weapons

En Marche… arrière toute ! Il faut dresser la jeunesse. Difficile de revenir au service militaire de nos pères mais dans le concept on s’en rapproche puisque cela se fera en internat pour une durée sans doute d’un mois.

Lire la suite

Macron en Corse : le jacobin a parlé

Macron Bastia.png

Aujourd’hui le doute ne subsiste plus. Son discours à Bastia a été limpide, violent et limite humiliant pour les nationalistes. Le décor déjà : cinq drapeaux français, cinq drapeaux européens, pas de drapeau corse et les élus nationalistes fouillés à l’entrée. Macron vient expliquer qu’il est prêt à faire rentrer la spécificité de la Corse dans la Constitution mais n’affiche pas le drapeau corse.

Lire la suite

Nouvelle victoire indépendantiste : que vous faut-il de plus ?

25855837_10213315289350843_1311373155_oCertains diront qu’il s’agit d’une victoire sur le fil du rasoir et que la Catalogne est plus divisée que jamais. Mais cette élection a mobilisé 85% des personnes en droit de voter ! Un score devenu quasi irréel dans nos élections modernes mais qui rend ainsi cette élection et le choix qui en résulte indiscutable : A travers leur addition, les partis indépendantistes conservent le Parlement et les catalans valident leur légitimité.

Lire la suite

Que reste-t-il des principes et valeurs de la France ?

avignon-1603343_960_720.jpg

Les politiques français se targuent à tout bout de champ que la France est le pays des droits de l’homme, le pays des Lumières, faisant la leçon dans le monde entier sur ce que doit être la démocratie. Quant on voit l’évolution actuelle qui s’accélère avec le gouvernement Macron on peut se demander ce qui reste des principes et valeurs fondatrices de la République une et indivisible.

Lire la suite

L’autonomie, qu’est-ce que c’est ?

25488755_10214563145182671_1315415544_n

Depuis la victoire des nationalistes en Corse il y a une semaine et leur projet d’autonomie d’ici trois ans, le sujet des territoires est de nouveau mis sur la table. Mais il existe en France une véritable confusion entre certains termes qui pourtant revêtent des réalités très différentes. Nous défendons un projet d’autonomie pour la Bretagne, rappeler la signification de certains concepts n’est pas de trop.

Lire la suite