Nouvelle marche pour les transports en commun : sauvons la ligne ferroviaire Morlaix – Roscoff !

L’UDB Jeunes a décidé d’organiser une nouvelle marche pour les transports en commun. Cette fois-ci nous ferons le chemin entre Morlaix et Roscoff le 9 février prochain. Nous souhaitons exprimer ici les raisons de cette mobilisation.

49380406_804434126566439_2038016102834896896_n

Tout d’abord notre mobilisation se veut une pierre de plus à la mobilisation générale qui est lancée pour le maintien de la ligne. Les pionniers de ce combat sont clairement les adhérents de l’Association de promotion de la ligne ferroviaire Morlaix-Roscoff – APMR, qui militent depuis juin 2015 pour la rénovation de la ligne pour qu’elle soit plus performante et maintenant pour son sauvetage.

Aujourd’hui, nous décidons de nous mobiliser pour la ligne Morlaix – Roscoff suite aux dégâts provoqués en raison des intempéries de l’an passé qui sont très importants. Selon les spécialistes, il faudrait entre 43 et 44 millions d’euros pour remettre en état la ligne*. L’avenir de la ligne est plus qu’incertain.

Garantir cet axe ferroviaire jusqu’à Roscoff permet également de connecter par le train toute la région à un port qui communique avec ses pays cousins que sont l’Irlande ou le pays de Galles ou encore à l’Angleterre.

Ainsi, afin de désengorger Douvres et en vue d’un Brexit sans accord, le gouvernement britannique a signé un contrat à plus de 50 millions d’euros avec la compagnie Brittany Ferries. Le but étant d’affréter dix-neuf allers-retours hebdomadaires supplémentaires pour augmenter de 50 % ses capacités de fret sur ses lignes à partir du 29 mars 2019. La restauration de la ligne Morlaix Roscoff est d’autant plus nécessaire afin de privilégier le train de fret pour ce nouvel afflux de marchandises d’une part, mais aussi pour réduire l’augmentation du transport routier sur les routes léonardes qui ne ferait que croître avec le nouveau flux important de navires au port du Bloscon.

Malheureusement, la SNCF et l’État rechignent à mettre l’argent sur la table, se désengageant de plus en plus des petites lignes dîtes non rentables. Ils semblent vouloir fermer les lignes secondaires le plus souvent déléguées aux régions. C’est pour nous insupportable car elles sont d’utilité publique et écologique. Et cela est d’autant plus insupportable que sous couvert du transfert de la compétence transports aux régions, on laisse maintenant aux collectivités locales la charge de leur entretien et leurs rénovations… Alors que ces mêmes collectivités sont à court de dotations et n’ont pas les moyens financiers nécessaires à leur entretien !

L’enjeu écologique comme en témoigne la pétition en ligne de l’Affaire du siècle et qui a récolté plus de 2 millions de signatures, montre l’intérêt d’une grande partie des citoyens sur les engagements qu’ils attendent de la part des responsables politiques et en premier lieu l’État français sur ce sujet. Parce que la lutte contre le dérèglement climatique suppose que l’on revoit notre modèle de transport en profondeur, nous exigeons que l’État s’engage à aller vers la sauvegarde et la promotion du transport ferroviaire de proximité. L’Allemagne rouvre des petites lignes comme mode alternatif à la voiture, et cela marche ! Pourquoi pas nous ?

A défaut de mener à bien sa mission, il incombe à nos collectivités, notamment à la région administrative de Bretagne de se positionner sur la question et de demander à l’État une enveloppe budgétaire plus importante pour la gestion des transports. C’est le nœud du problème, l’État se désengage mais ne donne pas plus de pouvoirs et de budgets aux collectivités locales, ce qui serait la corollaire pour compenser. Nous avons besoin d’un pouvoir régional fort avec le budget en conséquence qui permettrait de mettre en place des politiques d’aménagement du territoire adaptées à ceux-ci et plus écologiques.

*Voir Le Télégramme du 11/12/2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s