Lycéens de Mantes-la-Jolie : le fameux « en même temps » macronien ?

Comme beaucoup de personnes, nous avons été choqué par les images des lycéen·ne·s de Mantes-la-Jolie, humilié·e·s par la police, dans une posture tout à fait inappropriée qui rappelle plutôt des images soit d’une autre époque soit d’une autre zone géographique actuelle où la guerre fait rage.

received_261085471233409.jpeg

Un peu partout en France, des lycéens et des lycéennes, ainsi que des gilets jaunes parfois, reprennent la posture humiliante pour protester contre le gouvernement. Tout un symbole.

Depuis deux semaines, les forces de l’ordre et le gouvernement lancent de multiples appels au calme, par craintes d’affrontements violents voire même de morts selon eux. Et dans le même temps une partie des forces de l’ordre met de l’huile sur le feu en réprimant de manière humiliante le mouvement lycéen qui manifeste contre les réformes de Jean-Michel Blanquer. Ce n’est pas que les images de Mantes-la-Jolie. Un peu partout des images affluent de la répression des manifestations étudiantes et lycéennes où la seule réponse du gouvernement est l’envoie de forces de l’ordre qui ne restreignent pas leur force, souvent face à des manifestants pacifistes. Nous ne remettons pas en cause le fait qu’il y ait des débordements, et ceux qui les commettent doivent être jugés. Mais il en est de la responsabilité de l’État qui n’a pas l’air de donner de directives auprès de ses forces de l’ordre pour éviter les bavures et les débordements. Nous nous inquiétons fortement de la réponse systématique de l’envoie de forces de l’ordre pour mater toutes les formes de révoltes sociales, le plus souvent pacifiques. C’est sans doute le en même temps macronien, qui appelle au dialogue pour éviter les tensions mais qui n’écoute personne et maintient son cap. Il est grand temps que le gouvernement ouvre les yeux et respecte un peu plus les citoyen·ne·s de ce pays, ce n’est pas parce qu’ils ne pensent pas comme lui qu’il faut les réduire au silence. Cela ne fera qu’accroître les tensions et les débordements.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s