Hommage à l’un des premiers jeunes autonomistes bretons : Ronan Leprohon

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Ronan Leprohon ce 23 août 2017. Connu pour son implication politique pour le peuple breton et la gauche, il fut en plus d’être l’un des fondateurs de l’UDB, celui qui aura marqué plusieurs générations de militants au cours des dernières décennies.

Notre hommage, un parmi tant d’autres, nous le rendons à un homme qui, dès sa jeunesse, donna son temps et son énergie à ces combats politiques en Bretagne. Nos condoléances vont vers sa famille et ses proches.

Ronan Leprohon Plogoff

Ronan Leprohon lors des manifestations contre le projet de centrale nucléaire à Plogoff. Crédit : Pierre Morvan

En effet, Ronan Leprohon avait été l’un de ces étudiants, les premiers de Rennes, à défendre l’enjeu de la décolonisation au-delà de l’hexagone, mais aussi ici en Bretagne. Une Bretagne alors déclassée, souffrant de l’exode rurale et de retards structurels.

Jeune militant du MOB, il ne put supporter, lui ainsi que de nombreux jeunes du mouvement, de rester sourd et muet face au silence de ses aînés au sujet de l’OAS.

Il fallait donc être fou ou téméraire pour réaliser ce qu’ont fait ces jeunes en 1964 : fonder un parti politique breton. Le premier du genre à adopter une ligne idéologique claire. Un parti non plus centré uniquement sur la défense de la culture bretonne et de revendications historiques mais sur un projet politique se voulant global. L’autonomie politique et l’émancipation du peuple breton d’une part, et un combat résolument de gauche, essentiel pour défendre les travailleurs et aller vers une véritable justice sociale.

De ce choix historique en 1964 et du travail fourni inlassablement les années qui suivirent, une autre gauche a émergé en Bretagne, ouverte aux idées du fédéralisme politique. Et même si on a pu reprocher à cet homme d’avoir quitté l’UDB pour aller au PS quelques années, ses idées autonomistes, elles, restèrent. Cela l’incitant d’ailleurs, face à la désillusion du PS à revenir à l’UDB. Pour cette vie militante et ses combats, nous, les jeunes autonomistes, remercions R.Leprohon.

Alors que l’UDB a choisi une nouvelle voix depuis 2014, celle de l’émancipation des partis hexagonaux, ardemment souhaitée par la nouvelle génération, souvenons-nous de ce pari osé entrepris par ces premiers jeunes de l’UDB, celui de l’audace ! Avec la confiance de nos aînés et de la persévérance dans le travail et dans la volonté, nous aussi, nous pourrons apporter une pierre à cet édifice afin d’aller vers l’émancipation du peuple breton.

Stuart Lesvier, porte parole de l’UDBy

Une réflexion sur “Hommage à l’un des premiers jeunes autonomistes bretons : Ronan Leprohon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s