Consultation : la SNCF simule

image-article-sncf-simulationQuand la SNCF souhaite faire participer les citoyens, c’est pour leur expliquer qu’ils n’ont pas d’autres choix que de suivre leurs directives. Voilà comment on peut résumer grosso modo le simulateur LNOBPL mis en place sur internet récemment.

Le but se voulait interactif et participatif puisque l’idée est de proposer à n’importe quelle personne de créer un scénario afin d’améliorer l’aménagement des voies ferrées et la déserte des lignes en Bretagne. Un exercice de simulation où le coût, l’impact environnemental et la capacité de desserte sont à prendre en compte.

Mais l’on remarque bien vite que nos choix sont limités. Par exemple, quant on nous demande de choisir le tronçon de voie à développer, on est surpris de voir que seules les grandes villes peuvent être le point de départ et de fin de l’aménagement. Quid des autres villes de tailles certes moins importante que les métropoles et grandes agglomérations mais faisant le maillage du territoire breton ? Tant pis selon le simulateur !

On est même contraint de ne rien pouvoir proposer pour restaurer les lignes verticales comme celles reliant Auray à Saint-Brieuc en passant par Loudéac. Les populations de Centre-Bretagne seront redevables une fois encore à la SNCF !

Quant à la ligne reliant Rennes à Nantes par Châteaubriant, là même que nous avions défendu au mois d’octobre 2016, la réponse est on ne peut plus clair : « Secteur non aménageable »

Pourquoi donc ? « Objet d’une expertise complémentaire lors du débat public de 2014, il a notamment été mis en évidence qu’une option par Châteaubriant d’un coût équivalent aux scénarios débattus ne dispense pas, dans le cadre de LNOBPL, des améliorations nécessaires par Redon pour les liaisons de l’axe Rennes – Quimper.

La modernisation de l’axe Rennes – Châteaubriant est inscrite par ailleurs au CPER Bretagne 2015 – 2020 ». Bref vous l’aurez compris, on ne peut pas faire grand sinon suivre les décisions déjà prises par le passé.

Et finalement, dans le tableau de bord tout est mesuré depuis… Rennes ou Nantes, grosse surprise ! Pas un « Brest-Nantes » à l’horizon ou un « Saint-Malo-Nantes ».

Autre exemple, pour l’un des scénarios que nous avions proposé, le simulateur nous répondait que certains des objectifs de LNOBPL étaient remplis mais qu’ils pouvaient être améliorés en ce qui concerne :

  • L’objectif d’Amélioration de l’accessibilité de la pointe bretonne Brest et Quimper à 3 heures de Paris.
  • L’objectif de desserte du futur aéroport du Grand Ouest pour tout son aire de chalandise.
  • L’objectif de dégagement des possibilités d’évolution à long terme du réseau, en augmentant la capacité notamment aux abords des principales agglomérations (voyageurs et fret). »

Donc en clair le projet proposé est mal noté car d’une part il ne favorise pas l’accès à Paris. Deuxièmement, il n’est pas bon sur l’amélioration de la desserte car… il ne dessert pas NDDL. Enfin, il ne permet pas de transformer Redon ou Savenay en banlieues dortoirs de Rennes et Nantes.

Donc le projet ne « dessert » pas bien la population, bien que nous ayons misé grandement sur l’aéroport de Brest, l’amélioration du triangle ferroviaire de Redon et une ligne Brest-Quimper raccourcie de 16min.

En somme, nous imaginons que notre projet ferroviaire pour la Bretagne ne sert pas l’intérêt local… Ironie à part, ce simulateur est un outil de propagande pour légitimer les décisions déjà préétablies par la sphère dirigeante de la SNCF. Une nouvelle manière de duper les citoyens en leur faisant croire qu’ils peuvent être maîtres de leur propre aménagement du territoire.

Maël Garrec

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s