Hôpitaux bretons en danger : le PS et LR détruisent notre système de santé !

 

Les personnels des hôpitaux bretons se sont mis en grève mardi 8 novembre pour dénoncer le plan dévoilé par le gouvernement socialiste consistant à supprimer 22 000 postes et 16 000 lits dans des hôpitaux français. Cette mesure de la Loi de Financement touchera bien évidemment aussi les hôpitaux bretons déjà gravement en crise après plus de dix ans de compression budgétaire.

 

app-co

L’UDB Jeunes dénonce la mauvaise gestion de notre service public de santé et la crise des établissements sanitaires et sociaux qui en résulte en Bretagne :

  • Suppression de plusieurs milliers de personnels dans tous les hôpitaux depuis des années
  • Sous effectifs chroniques dans les services de soin et médico-sociaux
  • Numerus clausus trop bas pour répondre aux besoins en personnels
  • Sous-financement des hôpitaux depuis de nombreuses années
  • Suppressions de lits

Les conséquences sont lourdes :

  • Menaces régulières de fermeture des hôpitaux de proximité qui assurent l’accès aux soins partout en Bretagne
  • Délais d’attente rallongés à plusieurs heures dans les services d’urgence
  • Financements des hôpitaux via la tarification à l’activité poussant à des actes médicaux inutiles
  • Dégradation des conditions de travail des personnels hospitaliers
  • Manque de lits pour accueillir les patients hospitalisés
  • Déserts médicaux dans les campagnes

Nous subissons depuis des années les conséquences des échecs calamiteux des politiques mises en place par LR/UMP et PS, politiques qui consistent à vouloir à tout prix rendre rentables les hôpitaux plutôt que de les gérer selon les besoins de la population. Ces méthodes mettent votre santé en danger ainsi que le travail des soignants !

copie-de-decisions-paris-1

Il est temps que ceux qui vivent, votent et payent leurs impôts en Bretagne puissent enfin décider en Bretagne de la façon dont leurs hôpitaux sont gérés et cessent de souffrir des décisions ineptes et scandaleuses du ministère de la Santé. C’est pourquoi nous proposons la gestion des moyens alloués aux hôpitaux et autres établissements médico-sociaux soit transférée aux régions afin de garantir le maintien des services hospitaliers sur le territoire. Nous sommes plus à même à considérer directement en Bretagne, plutôt qu’à Paris, les enjeux et problématiques de nos territoires et de leurs habitants.

Il est également temps de se rappeler le principe même sur lequel avait été fondé le système moderne de la sécurité sociale, énoncé par un de ses fondateurs, Ambroise Croizat (Membre du Conseil National de la Résistance, député communiste) : chacun contribue selon ses moyens et bénéficie selon ses besoins. La logique marchande ne peut pas passer avant la santé des citoyens !

Pour que nous n’ayons plus à subir les mêmes politiques calamiteuses dont nous ne voulons pas, c’est à nous de prendre les choses en main! L’UDB Jeunes propose une politique de santé de qualité décidée, non plus à Paris, non plus au service de la finance, mais en Bretagne, pour vous et par vous ! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s