17-20 Juin : marchons pour sauver la ligne Brest-Quimper !

L’UDB Jeunes avait organisé une marche de cinq jours entre Auray et Saint-Brieuc l’année dernière, pour réclamer la réouverture sur ce trajet d’une ligne ferroviaire permettant de traverser la Bretagne du Nord au Sud (voir ici). Nous écrivions alors que pour aller en train de Lorient à Saint-Brieuc ou de Vannes à Guingamp, les voyageurs n’avaient pas d’autre choix que de passer par Brest et Rennes. Nous aurions dû écrire « Par Rennes uniquement » ; en effet la liaison Brest-Quimper est maintenant menacée de fermeture à cause de la vétusté de la ligne entre Quimper et Landerneau. Les travaux prévus n’ont pas été effectués. C’est donc entre Landerneau et Quimper que les jeunes de l’UDB vous proposent de participer à une marche cette année, du 17 au 20 Juin.

IMG_7435

Depuis des années, la ligne vieillit entre Quimper et Landerneau. Pour des raisons de sécurité, il a fallu ralentir la vitesse des trains, ce qui a allongé les trajets Brest-Quimper à près de deux heures. En 2013, il était prévu de le ramener à une heure, mais les travaux n’ont pu être menés à bien faute d’un financement suffisant. A titre de comparaison, rappelons que Paris sera bientôt à une heure trente de Rennes (plusieurs dizaines de millions d’euros par minute gagnée). Pour les lignes du quotidien, il est visiblement plus difficile de mobiliser l’argent public…

Selon la région Bretagne, il manquerait toujours 14 millions d’euros de la part de l’Etat. On voit là un des vices du système français centralisé : pour une ligne d’intérêt régional, les collectivités doivent mendier les sommes nécessaires à l’Etat, et parfois attendre des années que l’argent soit débloqué. Rappelons que l’UDB milite pour une autonomie financière des régions, afin que l’argent aille bien en priorité aux projets les plus utiles à la population.

La SNCF a décidé de fermer la ligne le temps des travaux. Pourtant, le financement des travaux en question n’est pas encore assuré… Serait-ce une manière déguisée de préparer la fermeture définitive de la ligne ? Ce ne serait pas la première ligne bretonne fermée « provisoirement » pour ne jamais rouvrir…

Selon la fédération UDB du Finistère, « Il y a le feu au rail ! Dans quelques mois il faudra près de 2 heures pour se rendre en train de Brest à Quimper. On voudrait condamner les Finistériens à se déplacer par la route, on ne s’y prendrait pas autrement. Cette situation est un scandale public, le scandale du centralisme d’Etat ! » (http://www.udb-bzh.net/index.php/fr/blog-de-la-federation-finistere/4764-la-ligne-ferree-landerneau-quimper-menacee-de-disparaitre-l-udb-reclame-une-intervention-d-urgence)

Les objectifs de la marche seront donc :

1 En urgence, que les fonds nécessaires soient mobilisés pour assurer les travaux nécessaires au maintien de la ligne, et qu’aucune fermeture n’intervienne avant que le financement ne soit bouclée et la date de réouverture programmée ;

2 A plus long terme, que soit programmé le doublement de la ligne.

D’autres questions pourront être discutée en cours de route, comme l’opportunité de connecter l’aéroport de Guipavas au réseau ferrovaire, l’avenir de la liaison Roscoff-Morlaix, le partage du trafic entre trains et cars…

Venez nombreux !

Le parcours jour par jour sera publié courant mai.

Pour contacter les organisateurs :

Victor Gallou : 06 30 92 98 62

Trefina Kerrain : 06 59 32 27 21

udb.jeunes@gmail.com

Une réflexion sur “17-20 Juin : marchons pour sauver la ligne Brest-Quimper !

  1. Tout à fait d’ accord : sauvons la ligne Brest- Quimper .

    Mais, sachant que l’ argent public, ne doit pas être dépensé de façon dispendieuse donc anarchique, quid de l’ intérêt de gagner quelques désastreuses minutes entre Paris et Rennes puis Brest … pour quelques milliards de plus afin sans doute de précipiter un peu plus vite vers l’ exode parisien ( la Sodome de Glenmor ), nos jeunes compatriotes … Ne vaut-il pas mieux essayer de les faire vivre, travailler et décider au pays ?

    Plutôt que de suivre un Gérard Lahellec, vieux fossile d’ un PCF ringard et rigide au conservatisme exacerbé, et son pseudo modernisme du  » tout TGV « , n’eut-il pas mieux valu plaider pour : deux aéroports internationaux, cad ceux de Nantes Atlantique et de ….Brest Iroise ; une gare moderne à Rennes ( c’est fait ) ; des TER entre Rennes et Brest ( ils sont très compétitifs en terme de confort et rapidité, je les ai pratiqués ), et surtout une modernisation et une remise en service du rail entre Guingamp et Rosporden via Carhaix, afin de sauver ce qui peut encore l’ être en Kreiz Breizh !

    A défaut de tout pouvoir faire ( les dépenses même publiques ont quand même leurs limites, n’en déplaise à Lebranchu ! ), il nous faudra choisir . C’est comme boire ou conduire, même au volant, n’est-ce pas Martine ? Sans ces sages, limpides et intelligentes décisions, la Bretagne croupira et s’ arrêtera bientôt à …..Rennes ! Le reste deviendra le far-west , c’est-à-dire une réserve d’ indiens ! Nous avons déjà l’ affiche : je la collais sur les murs brestois ou autres dès … 1969 ! Faudra-t-il la réimprimer ?

    KEN A + .

    R.LOSTANLEN cuvée 1969 .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s