Ekotaos, implij : Lavar nann d’an tu-dehoù pellañ / Ecotaxe, emploi : Non à la récupération de l’extrême droite

(e galleg izeloc’h / en français plus bas)

1003492_755200174495115_1947787730_aRe yaouank an UDB a faot dezhe laka ar wiaderien da ziwall gant ar fed e vefe adtapet ar stourm a-enep an ekotaos gant an tu-dehoù pellañ. Ur petision anvet : « Me ivez e harpan ar bonedoù ruz breizhat » e vez kavet er mare-mañ war internet ha flatrañ a ra « cheñchamant bras ar poblañs ». An droienn-se eus an tu-dehoù pellañ a flatr an enbroañ a groufe ur cheñchamant poblañs etre an « enbroidi » hag ar « C’hallaoued ».

Gervel a reomp an holl da vezañ aketus gant an tu-dehoù pellañ a glask adtapout ar stourm evitañ e-unan en ur seurfiñ war an enkadenn. Ar c’hazetennoù a lavar ez eus labourerien o vont war-zu an tu-dehoù pellañ met e lavaromp groñs en-dro ne vo ket an diskoulm hag e vo gwashoc’h c’hoazh ar jeu.

Kentoc’h evit en em serriñ warnomp hon-unan eo gwelloc’h ganeomp muioc’h a Europa evit staliañ ur gopr izek european ha diarbennoù a-enep an « dumping sokial ». E mod-se ne vo ket tu ken implijout labourerien Kumuniezh en ur baeañ kargoù sokial eus o broioù orin. Kentoc’h evit en em serriñ warnomp hon-unan eo gwelloc’h ganeomp cheñch sistem politikel Bro C’hall ha paouez gant ar c’hreizennañ parizian. Rak saveteet e vo hon demokratelezh o tigreizennañ ar c’halloudoù hag o tostaat ar politikerezh ouzh ar geodedourien.

————————————————————————————————

L’UDB Jeunes tient à alerter les internautes sur la tentative de récupération de la mobilisation contre l’écotaxe par l’extrême-droite. Ainsi, une pétition nommée « Moi aussi, je soutiens les bonnets rouges bretons ! » circule en ce moment sur internet et dénonce, entre autres, le « grand remplacement de population ». Cette formulation d’extrême-droite renvoie à une dénonciation de l’immigration qui provoquerait un changement de population, les « immigrés » remplaçant les « français ».

Nous appelons donc à la plus grande méfiance quant aux tentatives de récupération de l’extrême-droite, quelle qu’elle soit, qui essaye de surfer sur la crise. Alors que la presse se fait l’écho de travailleurs qui se tournent vers l’extrême-droite nous rappelons avec force que cette option ne conduira qu’à l’aggravation de la situation.

Face au repli sur soi, nous préférons plus d’Europe pour instaurer un salaire minimum européen et des mesures contre le dumping social. Ainsi, il ne sera plus possible d’embaucher des travailleurs communautaires en payant des charges sociales correspondant à celles de leur payas d’origine.

Face au repli sur soi, nous préférons un changement de système politique en France par la sortie du centralisme parisien. Car c’est bien en décentralisant le pouvoir que l’on pourra rapprocher le politique du citoyen et ainsi sauver notre démocratie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s