Réflexions sur la solidarité économique dans l’Union Européenne

logo_jefInvitée par les Jeunes européens fédéralistes à leur université d’été qui se déroulait à Rennes jusqu’à dimanche dernier, l’UDB Jeunes a participé à un groupe de réflexion autour de l’idée de solidarité économique dans l’Union Européenne et plus largement sur la politique sociale de l’Union Européenne. Si la réflexion des JEF n’engage qu’eux, il nous semble important de livrer à nos lecteurs ce que nous avons défendu comme idées. A noter par ailleurs que comme l’UDB Jeunes, les jeunes communistes participaient à ce groupe de travail.

D’emblée, nous avons exprimé notre soutien le plus total à l’idée d’Union Européenne, à la construction d’une Europe politique. Toutefois, l’Europe telle qu’elle est aujourd’hui (et telle qu’elle se dessine) n’est pas satisfaisante et se cantonne plus à un marché commun qu’à une réelle ambition sociale. De même, nous avons exprimé l’idée que l’objectif principal de l’Union Européenne est de garantir à tous les citoyens de l’Union les conditions nécessaires à une vie décente (basé sur les besoins et non les envies). A l’inverse, l’Europe des marchés tente de niveller par le bas les conditions de travail et de salaires. Or, pour nous, l’Union Européenne a vocation à tirer vers le haut. C’est pourquoi, comme les jeunes communistes, nous avons trouvé pertinente l’idée d’un code du travail européen qui définirait les conditions de travail des salariés et les normes que devraient respecter les entreprises de la zone. Cela va de pair aussi avec l’idée d’une taxe de réciprocité commerciale (entre d’autres termes, on taxe les produits extérieurs qui ne garantiraient pas un même niveau d’exigence environnemental et social)

Nous avons également défendu l’idée de la subsidiarité. Pour nous, il n’est ni question d’une Europe des Etats, ni question d’une Europe supranationale. Une réelle Europe fédérale suppose que les compétences soient partagées. Ainsi, nous avons par exemple critiqué le fait que l’Union Européenne décide seule de la politique des pêches alors qu’une co-gestion avec les comités régionaux des pêches par exemple serait tout aussi pertinente et sans doute moins génératrice de conflits entre la profession et la Commission. En somme, c’est l’idée d’un couple régions autonomes/Union Européenne que nous avons défendu auprès de l’association.

Alors que la presse a confirmé l’information selon laquelle la Banque Centrale Européenne rachètera des dettes de pays de la zone euro les plus fragiles, il a été beaucoup question de son rôle. Pour nous, il n’est pas acceptable que des banques privées empruntent de l’argent à un faible taux pour prêter à des Etats à des taux supérieurs. Cela équivaut à spéculer avec de l’argent public. S’il est évident que la BCE pourrait prêter directement aux Etats, il nous semble important malgré tout qu’elle conserve aussi son objectif de maîtrise de l’inflation. L’Histoire peut se répéter si vite…

Pour finir, il a été question de fiscalité puisque le budget de l’Union équivaut à moins de 1% du PIB des Etats membres. Autrement dit une misère… Les Jeunes européens fédéralistes défendent l’idée d’un impôt européen ce à quoi nous ne sommes pas par essence opposés à condition que cet impôt soit fléché et remplace un autre impôt ou taxe national. De même que nous souhaitons une autonomie fiscale pour la Bretagne (aujourd’hui, les régions ne gèrent que 3% de l’argent public), nous trouvons légitimes que l’Union se finance elle-même si des compétences lui sont déléguées exclusivement. Néanmoins, nous serions plus favorables à un taux à 0% sur les produits de premières nécessités (définis au préalable entre politiques, syndicats et entreprises) de façon à agir concrêtement sur l’aspect social et à une taxe consommation supplémentaire type « taxe tubin » afin de financer un volet social européen trop faible. C’est à notre avis la condition d’une réconciliation entre le peuple et les institutions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s