Arno Maé, suppléant sur Nantes-Carquefou

Troisième portrait, celui d’Arno Maé, suppléant de Marie Levrel dans la circonscription de Nantes-Carquefou.

Arno Maé, 25 ans, étudiant en formation d’assistant social et travaillant en tant que manutentionnaire-caissier dans la grande distribution.

Mon premier pas militant s’est effectué lors des manifestations contre le FN en 2002 au moment du passage de Jean-Marie Le Pen au second tour des présidentielles. Étudiant, j’ai pris part aux mobilisations contre le CPE qui ont fait plier le gouvernement puis contre la LRU, loi qui met aujourd’hui en difficulté l’université de Nantes.

Sensibilisé par mes diverses expériences professionnelles et étudiantes, j’ai pu constater la précarisation progressive de la population et le manque de moyens mis en place tant dans l’éducation que dans l’action sociale pour répondre à ces problématiques.

Marie Levrel et moi, comme beaucoup de jeunes, n’avons connu que des gouvernements de droite multipliant scandales politico-financiers, dérives sécuritaires, atteintes au droit de grève, attaques contre les immigrés et les précaires. Au vu de la pauvreté du débat politique et des promesses non tenues, de plus en plus de jeunes se distancient des partis politiques. Pourtant, seule l’action collective permet de faire avancer des causes. C’est au sein d’une organisation, lieu de débats, d’échange d’idées que j’ai choisi de m’impliquer.

La centralisation de de la société française et donc des partis politiques m’apparait comme nuisant à la démocratie de proximité. Qui mieux que les territoires eux-mêmes peuvent décider des politiques les plus adaptées à leurs problématiques ? C’est le sens même de l’autonomie régionale nécessitant  des régions fortes et identifiables. Dans l’ensemble de l’Europe de l’ouest, les régions disposent de pouvoirs étendus et respectent des limites administratives correspondant à des critères culturels et humains. La France quant à elle, reste dans un esprit centralisateur, les régions n’ont que très peu de pouvoir et sont découpées arbitrairement de manière à rester dans cette situation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s