Bilan du week-end jeunes à Nantes

we-jeunes-Nantes-3Ce week-end, une quinzaine de militant-e-s et sympatisant-e-s de l’UDB Jeunes se sont réunis à Nantes pour deux jours de débats et de réflexion.

L’assemblée générale du samedi matin a amené une réorganisation interne de la branche jeune de l’Union démocratique bretonne : un nouveau bureau est élu avec pour membres Julien le Bot (responsable), Marie Levrel (vice-responsable), Arnaud Mahé (secrétaire), Victor Gallou (affaires internationales) et Adeline Hamon (trésorière). Le nom de la structure évolue lui aussi. « Les jeunes de l’UDB » (Re yaouank an UDBdans sa version bretonne) laisse la place à un nom plus court et volontairement plus tranchant, « UDB Jeunes », dont la version en breton « UDB Yaouank » correspond davantage au sigle de la formation… UDBy !

L’après-midi a été le temps de débats de fond sur deux sujets de société. Le premier était lié à la prostitution, question régulièrement sous les feux de l’actualité. Les discussions se sont orientées autour de la pertinence ou non d’encadrer la prostitution par le biais de maisons closes motivées par des questions de santé, de sécurité et de reconnaissance des travailleuses du sexe. Cependant, le respect des femmes, les risques de dérives mafieuses et de banalisation de la prostitution ont nuancé la solution que pourraient être ce genre d’établissements. Le point de vue abolitionniste a été examiné, notamment sous l’angle suédois. La nécessité d’une éducation sexuelle des collégiens et lycéens a été rappelée… En abordant cette question délicate, les militant-e-s ne souhaitaient pas conclure sur des propositions concrètes mais se confronter à une problématique et entamer une réflexion sur le sujet. Le débat reste donc ouvert.

Le deuxième débat a traité de l’évolution inquiétante du Front National. En partant du constat que l’extrême-droite mène aujourd’hui une politique de communication s’appuyant sur la récupération des idées de gauche, l’UDB Jeunes a engagé un débat sur les moyens à mettre en place pour contrer le Front National et ses idées xénophobes. Une réflexion est actuellement mise en place pour y répondre par des actions autant concrètes que pédagogiques.

Le dimanche a été l’occasion pour les militant-e-s et sympathisant-e-s de se former à la vidéo, élément désormais primordial dans le militantisme et la diffusion des idées. Avec les conseils d’un intervenant semi-professionnel, chaque militant-e-s qui le souhaitait a pu livrer un témoignage vidéo de sa vision du militantisme et de sa conception de la politique. Par cet exercice qui sera ultérieurement publié, nous souhaitons présenter des visages de l’UDB Jeunes, montrer la diversité de leurs motivations et de leurs idées, une diversité qui est pour eux la richesse d’un parti politique et qui confirme pleinement leur choix de l’engagement collectif.

Ce week-end militant a pu montrer à chacun-e des participant-e-s qu’un parti politique n’est pas un lieu d’enrôlement aveugle mais un espace d’échange d’idées sur des sujets que l’on n’a pas forcément l’habitude d’aborder dans la vie quotidienne

Le combat pour plus de justice sociale, de démocratie et d’écologie est toujours d’actualité en Bretagne et ailleurs, n’hésitez pas à nous contacter !

L’UDB Jeunes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s