15.000 personnes au rassemblement antinucléaire de Rennes / Roazhon.

rennes nukeC’est aux cris de « Non au nucléaire, civil et militaire! », « Nukleel, koc’h ki-du! » que plus d’une centaine de militants UDB ont battu le pavé samedi dans les rues de Rennes !  Parmi ces militants se trouvaient naturellement les quatre conseillers régionaux et de nombreux élus locaux.

Le pari est donc réussi pour la coordination antinucléaire de mobiliser les citoyens autour de la sortie rapide du nucléaire ainsi que l’abandon des chantiers EPR et de la ligne à Très Haute Tension (THT).

Alors que l’État investit toujours autant dans la voie de nucléarisation de notre société allant en sens contraire d’une réduction de la consommation énergétique et l’investissement massif dans le développement des énergies renouvelables, gageons que la présidentielle sera l’occasion d’un débat concret sur cette question.

Les démantèlements des centrales ainsi que la gestion des déchets sont de réels casse-têtes que les États sont incapables de gérer. Il suffit d’examiner le cas de Brennilis pour s’en convaincre…

Alors que d’autres pays européens font le choix de sortir du guêpier nucléaire, il est temps que la France mette également en place les moyens du nécessaire changement énergétique!

 

rennes nuke 2

Rejoignez-nous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s