Brest a fêté les langues le 27 et 28 mai

Fete-des-langues-2-009Les langues régionales étaient à l’honneur ces 27 et 28 mai à Brest lors de la fête des langues du monde. Parmi les invités: Henriette Walter, linguiste, professeur émérite de linguistique à l’Université de Haute-Bretagne à Rennes, et directrice du laboratoire de phonologie à l’Ecole pratique des hautes études à la Sorbonne ; David Grosclaude, journaliste, conseiller régional d’Aquitaine délégué aux langues régionales, Président de l’Institut d’études occitan (IEO) ; Régis Laurent, docteur en sociologie, chargé de mission auprès des gens du voyage dans le Finistère ; une membre du collectif Aï’ta œuvrant pour la défense de la langue bretonne et Fanch Broudic.

Le fond traitait des problèmes que rencontraient ces langues régionales et du pourquoi elles sont de moins en moins parlées, mais également des raisons pour lesquelles il faut sauvegarder ce patrimoine et des solutions pour y parvenir. Les militants d’Ai’ta, fidèles à leur crédo, soulignaient le fait qu’il fallait agir auprès des services publics (postes, gares, etc … ) car c’est à cause de la non utilisation du breton dans les infrastructures, que la langue a perdu énormément de locuteurs. David Grosclaude faisait remarquer que c’était dommage que ses enfants ne puissent pas regarder tous leurs dessins animés en occitan, langue qu’ils maîtrisent, mais qu’ils utilisent, hélas, presque uniquement en famille et à l’école… ainsi il faudrait mettre l’accent sur les médias !

Au niveau de la Bretagne, il semblerait selon les sondages que la plupart des gens ne ressentent pas le besoin d’avoir davantage de breton à la télévision , la radio , internet , etc … c’est pourquoi nous devons faire de la prévention, « c’est un combat politique n’ayons pas peur de le dire », fit remarquer David Grosclaude, membre du POC et partenaire de l’UDB.Fete-des-langues-2-004

Fanch Broudic soulignait que la plupart des gens aiment la Bretagne, il y a beaucoup de festivités à ce sujet, mais ignorent pourtant le breton. Il préconise donc une semaine ou une quinzaine de la langue bretonne pour que les gens prennent conscience que le breton n’est pas une langue inutile ni une langue « de vieux ». Point positif malgré tout, Fanch Bodic faisait remarquer que la scolarisation en cursus bilingue a été multiplié par deux en dix ans.

Par rapport aux gens du voyage, il a été remarqué que beaucoup savent parler plusieurs langues, y compris le breton et qu’il était dommage qu’il n’y ait pas de phénomène d’émulation. On pourrait aussi prendre exemple sur des pays limitrophes de la France où plusieurs langues sont enseignées et utilisées dans les commerces et les services publiques, faisait remarquer un jeune d’Aï’ta, lui même s’est rendu en Catalogne et a pu parler tout le temps catalan et non pas espagnol.

Tous les intervenants étaient unanimes sur le fait que la France est un pays ringard sur ce plan là.

« la diversité linguistique va de pair avec la diversité biologique » concluaient les intervenants.

Outre ce débat fort intéressant, il y avait aussi différents stands: pour le chinois, le roumain, le japonais, l’indonésien, le breton evel just, l’arabe, etc … où nous pouvions goûter des spécialités locales, acheter des t-shirts ou des œuvres d’art mais aussi étudier une langue pendant une demi heure (l’alsacien , le tagalog et le catalan entre autres).

Beaucoup de spectacles. Ceux qui attirèrent le plus de monde furent les danses de Breizh Africa et les danses polynésiennes, rythmées et entraînantes. Pour les gens adeptes d’un peu plus de calme, des poèmes en espagnol ont été récités, quelques airs gitans à la guitare et bretons à l’accordéon. Soulignons aussi le spectacle de kung fu qui était impressionnant et les danses indonésiennes très conviviales ainsi que les danses turques exécutées par des juniors.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s