Soutien aux étudiants italiens en lutte contre la réforme Gelmini

UDBY_gwenLe 14 décembre dernier de violentes manifestations ont éclaté en Italie, suite au maintien au pouvoir de Silvio Berlusconi et également à la réforme de l’Université adoptée peu de temps avant. Comment ne pas établir de parallèle entre leur situation, celle des cornouaillais et la nôtre ? Partout c’est une élite socialement homogène de plus en plus déconsidérée qui imposent à marche forcée la marchandisation de l’Université.

Les jeunes de l’Union Démocratique Bretonne considèrent que la réelle violence est la violence sociale, imposée aux jeunes par L’Etat italien qui procède à d’amples coupes budgétaires, des fusions autoritaires d’Université et à l’entrée massive d’entrepreneurs et autres personnalités qualifiées au conseil d’administration des universités italiennes ; et non pas la violence des manifestations complaisamment soulignée par les médias.

La situation des universités bretonnes est hélas semblable. Suite à la loi LRU (liberté et responsabilité des universités) les universités disposent de fondations financées par des acteurs privées, et les conseils d’administration ont vu la proportion de membres d’entreprises ou de personnes exerçant des professions libérales considérablement augmenter. Cela n’empêche pas L’état d’extorquer de l’argent à la Région dans le cadre du projet Etat région, alors que l’enseignement supérieur est une compétence strictement étatique, au motif que « une Université ça améliore l’image de la région tout de même »

Les Jeunes de l’Union Démocratique Bretonne soutiennent la lutte des jeunes italiens contre la réforme Gelmini de l’Université, réaffirment leur volonté de voir la loi LRU abrogée et appellent l’Etat à transférer à la région le financement de l’Université en Bretagne, avec l’extension de compétence juridique et de ressources propres que cela nécessite , puisque la seule ambition de ce gouvernement est de faire des économies.

Pour les jeunes de l’Union Démocratique Bretonne.

Le porte-parole, Julien Le Bot

Pour rappel : les Jeunes de l’UDB étaient signataires en mars 2010 de la « grève européenne » organisée par le réseau Europe dont ils sont membres, voir ici : http://reseau-europe.eu/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s