Nous serons à Carhaix, dimanche, pour le breton, pour les bretons(nes)

DIGITAL CAMERAAn holl e karaez disul, ar 25 a viz Here da 3 eur goude kreisteiz

Evit difenn dazont ar brezhoneg

 A benn ma vefe anavezet da vat ar yezhoù rannvro gant ar Stad e vez aozet manifestadegoù ar 24 a viz Here en Okitania e karkasonna hag en Euskadi e Baiona.E Breizh e c’halv Diwan he izili hag an holl re zo prederiet gant amzer da zont ar brezhoneg d’en em vodañ :

 e Karaez d’ar Sul 25 a viz Here evit kemer perzh en un darvoud da 3eur goude kreisteiz e-pad Salons al Levrioù.

Kement-mañ evit diskouez ivez e c’houlennomp divizoù pleustrek hag arc’hant da gas war raok hon yezhoù, war lec’h o enskrivadur er Vonreizh :

–  e vefe kemeret e karg diouzhtu gant ar stad ur skol Diwan nevez krouet

(lemel ar prantat 5 bloaz)

–  e vefe kemeret e-karg an impliji nann gelennerien (atsem er skolioù, animatourien en eil derez)

–  e-c’hellfe an holl familhoù gellout dibab un deskadurezh diwyezhek dre soubidigezh e pep lec’h e Breizh-

–  e vefe roet an arc’hant ret evit sevel obererezhioù e brezhoneg er vuhez foran : mediaoù : kazetennoù, radio, tele , kampoù vakansoù, dudi a hed ar bloaz evit ar re vihan koulz hag ar re vras

 

Soyons nombreux à Carhaix Dimanche 25 octobre à 15 h pour défendre
L’avenir de la langue bretonne

Deux manifestations sont organisées le 24 octobre à Bayonne et à Carcassonne pour exiger de l’Etat la reconnaissance des langues régionales.

En écho au Pays Basque et à l’Occitanie, Diwan appelle ses membres et tous ceux qui sont soucieux de l’avenir de la langue bretonne à un rassemblement

 le dimanche 25 octobre à 15h au salon du livre à Carhaix.

Rassemblement pour montrer, après l’inscription des langues régionales dans la constitution, notre volonté d’exiger des mesures concrètes et des moyens

Pour créer et vivre dans nos langues :

–  prise en charge par l’Etat de toute nouvelle école Diwan dès la création (abrogation du délai de 5 ans)

–  prise en charge des employés éducatifs non-enseignants (atsem en école et animateurs en secondaire)

–  choix pour toutes les familles d’une éducation bilingue dans une école en immersion partout en Bretagne.

–  mise en place des dispositifs et moyens nécessaires pour la langue bretonne dans la société : média : presse, radio, tele, activités de loisirs…..tant pour les jeunes que les adultes.

 Daou abeg da zont da garaez eta : salons al levrioù hag an darvoud /deux bonnes raisons de venir à carhaix le 25 le salon du livre et le rassemblement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s