Communiqué des Jeunes de l’UDB au sujet des 6 interpellés de Nantes.

UDBY_gwenLes Jeunes de l’UDB, eux aussi irrités par la propagande surréaliste des Pays de la Loire, comprennent la révolte des 6 jeunes nantais gardés à vue la veille de la dernière Saint-Sylvestre. Pas facile de lutter à armes égales face à la « ligériose » qui se répand et recouvre tout y compris la totalité des transports en commun et dont le coût s’élève à quelques millions d’euros.

Que peut-on faire quand les dirigeants de la région bidon des Pays de la Loire ne veulent pas mettre le débat sur la place publique ? S’exprimer démocratiquement?

Et s’il n’y avait plus de démocratie malgré les vœux votés à l’unanimité par les conseillers généraux de Loire-Atlantique et des conseillers régionaux de Bretagne administrative ?

Les Jeunes de l’UDB n’emploient certes pas les mêmes méthodes, ni ne cautionnent la stratégie « action-répression », mais ils savent que la dégradation de bâtiments publics reprochée aux 6 jeunes interpellés ne saurait se comparer aux atteintes systématiques à l’identité bretonne de la Loire Atlantique.

Si ces 6 jeunes avaient eu ne serait-ce qu’une tribune, au Conseil Régional des jeunes par exemple, et la possibilité de débattre démocratiquement, ils n’auraient pas eu besoin de recourir au tagage de bâtiments publics pour se faire entendre.

 
Les Jeunes de l’UDB ne sauraient accepter que des peines disproportionnées ne viennent compromettre l’ avenir de jeunes militants non violents.

  Pour les Jeunes de l’UDB

GR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s