Plaques minéralogiques: le département a de beaux jours devant lui!

plaques-min-ralogiquesLes Jeunes de l’Union Démocratique Bretonne regrettent que soit fait mention du département sur les nouvelles plaques d’immatriculation des véhicules français. Bien loin de remettre en cause l’existence du département, le gouvernement va affaiblir les Régions en imposant un numéro sur les plaques.

L’effet psychologique de ce numéro n’aura donc pas échappé aux partisans du maintien de cette structure dépassée et  les Jeunes dénoncent le fait qu’un breton ne sera considéré comme tel que s’il arbore les numéros 29, 22, 56 ou 35.Cette mention du département exclue du même coup la Loire-Atlantique jugée « ligérienne ». La suppression du département sur les plaques eût évité non seulement cette négation de l’identité bretonne en Loire-Atlantique, mais également bien des discussions.

Mais rassurez-vous, les Jeunes de l’UDB préparent déjà les petits gwen-ha-du à coller au dessus du « 44 ».

Pour les Jeunes de l’UDB, GR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s