La scolarisation des jeunes handicapés

handicap Les jeunes de l’Union Démocratique Bretonne profitent de la manifestation « Ni pauvre, ni soumis » du 29 mars prochain à Paris pour évoquer un sujet dont on parle trop peu: la scolarisation des jeunes handicapés.

En 2007, selon le ministère de l’Education Nationale, 111 000 élèves en situation de handicap (quelque soit sa forme) étaient scolarisés dans le premier degré et 44 500 dans le second.

Les jeunes de l’Union Démocratique Bretonne estiment que la continuïté du parcours scolaire des jeunes handicapés est mal assurée pour la simple et bonne raison que la prise en charge de ces jeunes est sous-effectuée, particulièrement au collège.

Trop souvent, la prise en charge de ces enfants se fait sur la base du bénévolat des parents quand l’Etat devrait mettre à disposition des auxiliaires de vie.

Il n’est pas inutile de rappeler que les conditions d’accessibilité des enfants dans les établissements ne sont pas encore partout idéales.

Les jeunes de l’Union Démocratique Bretonne relayent donc l’appel à manifester du 29 mars comme l’a fait le Peuple Breton le mois dernier. Un « revenu d’existence » ne devrait pas être demandé en France, il devrait être acquis…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s